Qu’est-ce que l’allège de fenêtre ?

Les fenêtres sont composées d’éléments de grande importance dont la plupart des propriétaires ne se rendent pas compte. L’un de ces éléments est l’allège de fenêtre, qui constitue un composant essentiel.

Le mot  » allège  » fait référence à un segment de mur se trouvant entre le plancher et l’appui de la baie d’une fenêtre. Alors, qu’est-ce qu’une allège de fenêtre, quels sont ses types et son hauteur ?

Allège de fenêtre : types et hauteur

Une allège fenetre désigne la zone comprise entre le sol et la fenêtre. En d’autres termes et pour vous simplifier les choses, c’est la partie du mur se trouvant sous la fenêtre.

À noter que l’allège peut être maçonnée ou menuisée. Dans le premier cas, il s’agit d’un mur sous la fenêtre et dans le deuxième, il est constitué d’une vitre fixe sous la fenêtre. Ainsi, nous constatons qu’il existe deux types d’allèges.

Types d’allèges de fenêtre

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, il existe deux types d’allèges de fenêtre : mur d’allège et allège vitrée.

  1. Mur d’allège: Le premier type est le mur d’allège ou allège pleine, c’est-à-dire que la partie fixe sous la fenêtre est constituée d’un mur. En optant pour ce type, vous optimiserez l’espace, car vous pouvez installer un radiateur mural sous la fenêtre pour réduire les pertes de chaleur et la sensation de froid provenant de la fenêtre.
  2. Allège vitrée: Le deuxième type est l’allège vitrée, signifiant que la partie fixe sous la fenêtre est constituée d’une vitre. En plus de sa capacité à assurer la sécurité, il permet également à la lumière naturelle de pénétrer dans votre pièce.

Si vous souhaitez installer une allège vitrée, faites appel aux services de l’entreprise vitrier Lyon. Grâce à leur savoir-faire, les experts de l’entreprise vous assurent une prestation de qualité.

Quel que soit son type, une allège de fenêtre constitue un point majeur à prendre en considération pendant l’installation d’une fenêtre. Étant donné que son premier avantage est la prévention des risques de chute, sa hauteur est donc soumise à une réglementation qui impose une hauteur minimale à respecter.

Lire aussi: Dois-je réparer ou remplacer mes fenêtres ?

Hauteur de l’allège

La hauteur d’allège doit respecter l’article R. 111.15 du code de la construction et de l’habitation.

Par mesure de sécurité, la norme impose que les fenêtres qui se trouvent aux étages ayant une hauteur d’allège inférieure à 900 mm doivent être munies d’une protection de type barre d’appui ou d’un garde-corps se trouvant à 1 mètre minimum du sol.

Il convient de noter que cette réglementation ne concerne pas les fenêtres situées au rez-de-chaussée ou celles permettant d’accéder à une terrasse ou à un balcon.

Si vous remplacez les fenêtres de votre maison, le fait de préciser la hauteur allège fenêtre à l’artisan lui aidera à déterminer l’emplacement de la poignée de la fenêtre. La poignée est le plus souvent placée à une hauteur de 1m30 du sol afin de faciliter sa manipulation par de nombreux individus, même les personnes à mobilité réduite.

Hauteur d’allège réglementaire dans les chambres et le salon

La hauteur minimale de l’allège dans une chambre ou un salon est de 90 cm. Cette règle s’applique particulièrement aux endroits où le risque de chute est élevé comme dans les chambres d’enfants.

Hauteur d’allège dans une cuisine

120cm est la hauteur d’allège optimale dans une cuisine, parce qu’il faut prendre en considération la hauteur du plan de travail qui est généralement entre 80 et 90 cm. De cette façon, vous pouvez facilement installer un robinet avec évier sans que cela complique la manipulation de votre fenêtre.

Nos vitriers autour de vous

Nos derniers articles de blog